Patrick Tejedor
Président de l'association Programme KEO
Mars 2015

Jean-Marc Philippe a eu cette idée merveilleuse d'inviter tous les habitants de notre planète d'aujourd'hui à écrire un message à nos lointains descendants : ceux-ci recevront ces messages par un satellite, qui aura d'abord tourné quelques siècles autour de la terre avant de revenir s'y poser.

C'est le projet KEO.

Comment va se concrétiser ce projet ?

Dans la version initiale du projet, il s'agissait de trouver des compétences gracieuses pour réaliser toutes les phases du projet. La crise économique et la réalité de notre monde nous montrent aujourd'hui que ce n'est malheureusement plus possible. Nous allons donc séparer les contributeurs du projet : ceux qui savent faire et qui feront, moyennant un contrat commercial, et ceux qui apporteront le financement.

Pour que ce financement soit accepté universellement, il nous faut un parrainage moral reconnu par tous les peuples de la Terre.

C'est ainsi qu'un trio constitué d'un Parrain de KEO, de Mécènes, peu nombreux mais décisifs, et d'Entreprises, choisies pour leurs compétences, fera d'un projet utopique une réalité !

Une fois le parrainage et le financement trouvés, nous aurons besoin de trois années environ pour mener à bien le projet.

D'une part, nous irons poursuivre la collecte sur tous les continents des messages des hommes et femmes d'aujourd'hui destinés à nos lointains descendants. Pour cela, nous travaillerons avec des centaines de relais déjà existants ou à solliciter.

D'autre part et en parallèle, nos partenaires industriels construiront l'objet satellite, ses composants, dont les supports des messages à emporter, et prépareront l'envoi dans l'espace à bord d'une fusée capable d'accueillir KEO.

Ce projet humaniste nécessite des acteurs (individus, sociétés, institutions, associations…) motivés, remplis de l'esprit KEO que Jean-Marc Philippe a su insuffler pendant des années.

Aujourd'hui Jean-Marc Philippe n'est plus : il a rejoint les étoiles en novembre 2008, après une lutte courageuse contre la maladie. Il nous a légué son projet, que nous mènerons à terme.

Le projet KEO est un projet humaniste : il met tous les humains à égalité face à leur lointain avenir, il leur permet d'écrire un message que nos descendants liront un jour, dans des siècles, il incite à une réflexion sur notre nature humaine. Il permettra aussi de garder la mémoire des milliers de langue parlées aujourd'hui dans le monde, alors même que chaque année plusieurs dizaines d'entre elles disparaissent.

Mais l'ambition de KEO ne concerne pas uniquement nos lointains descendants.

Lorsque tous les messages partiront dans l'espace, ils deviendront accessibles à nos contemporains car nous les mettrons alors en ligne, anonymement, sur Internet où ils feront l’objet d'études par des experts passionnés. La finalité est de permettre aux hommes d’aujourd’hui de mieux se connaître, de mieux se comprendre et se tolérer, à travers ce matériau formidable que seront les millions de messages issus de tous les peuples de la terre.

Alors bien sûr les délais ont glissé, mais le projet est plus d’actualité que jamais. De nombreux messages continuent à arriver de tous les continents. Joignez-vous à eux et transmettez à vos proches cette invitation à réfléchir différemment sur nous-mêmes.

Et si vous avez une idée de financement, faites-nous signe !

Bienvenue à bord du projet KEO !